Troisième bassin de l’Italie du nord, il présente trois branches qui ont la forme d’un Y renversé. Situé idéalement au centre des Alpes, il est depuis toujours surtout apprécié par les touristes provenant du nord qui y trouvent un petit coin de Méditerranée, entouré de montagnes. Pour tous ceux qui arrivent de grands centres urbains, le lac représente, au contraire, un hâvre de paix et de calme dont le climat est plus agréable que dans le reste des Alpes.

Un paysage toujours surprenant et fascinant aux milles nuances: eaux vertes et turquoises, reliefs aux parois rocheuses enneigées, recouvertes de forêts, villages bâtis de pierres, perchés entre rivages et montagnes, villes riches en histoire et culture.

Le Lac de Côme (aussi appelé Lario) a un territoire très varié, mais harmonieux dans son ensemble. La nature splendide n’a pas vraiment subi de profanations, car l’homme a toujours veillé à sa conservation, dans le respect de l’environment, en donnant vie à un grand nombre de petits bourgs de caractère.

En été le lac devient un véritable oasis où l’on peut se rafraîchir ou bien gravir les montagnes environnantes. En hiver, au contraire, son climat est plus doux grâce à la chaleur diffusée par l’eau et à la protection des montagnes, véritable paradis pour tous les amateurs de sports d’hiver.

Sur le lac de Côme on peut passer des vacances consacrées à la détente, mais aussi jouir d’une vaste gamme de sports parmi lesquels on peut citer les sports nautiques (voile, plongée, ski nautique etc.) et les sports pratiqués en haute montagne (ski, randonnées, escalades libres etc.), aussi que d’ autres activités en plein air et en salle. La plupart des villages offrent des équipements de qualité, la culture sportive étant fortement valorisée sur ce territoire, comme en témoignent les nombreuses installations publiques et la renommée mondiale de ses athlètes.

Varenna, Lac de Côme

Lac de Côme, A voir

Les deux principales grandes villes sont Lecco et Côme, toutes deux situées dans la partie inférieure du lac.

Côme est une ville historique très renommée, car son importance stratégique dans le passé lui a permis de rivaliser avec Milan. Le vieux centre offre aux touristes d’admirer ses ravissants palais du XIXe siècle qui côtoient de superbes églises et les remparts du Moyen-Age, ainsi que des vestiges de l’art gothique et roman. C’est la ville qui a le plus riche patrimoine historique -artistique du Lario. A voir: sa promenade, ses monuments dédiés à son célèbre citoyen Alessandro Volta, ses demeures somptueuses et ses places animées.

De Côme, on part pour visiter le littoral occidental. A peu de kilomètres se trouve Cernobbio, petite ville renommée pour ses magnifiques demeures de luxe: Villa d’Este, Villa Erba, Villa Bernasconi et bien d’autres. Plus au nord, il y a Laglio, charmant et tranquille village, auquel la demeure de George Clooney a donné aujourd’hui ses lettres de noblesse. Suivent Argegno, avec son centre du Moyen Age, Tremezzo et Menaggio, dans une superbe position. C’est le coin où les deux branches du lac se réunissent. Enfin, on arrive à Gravedona et Domaso, centres historiques religieux où la douce brise du lac est toujours au rendez-vous pour les amateurs de voile.

Lecco est une ville dynamique et moderne, territoire aux multiples caractéristiques : origines barbares, dominations autrichiennes et espagnoles, influence de Milan et esprit industriel. A la différence de Côme, Lecco n’a pas beaucoup de monuments remarquables au niveau architectural et historique, mais tout son charme est dans sa promenade le long du lac, dans ses panoramas et dans son grand dynamisme. On ajoute pour terminer les lieux qui ont inspiré l’écrivain Alessandro Manzoni pour son roman: “I Promessi sposi”.

Le littoral qui arrive jusqu’à Colico est d’un grand charme naturel. Les reliefs imposants des Grigne valorisent cette branche de Lecco qui, après la ville de Mandello del Lario renommée pour l’usine de moto Guzzi, arrive jusqu’à la ravissante Varenna. Au coeur du lac, le bourg de Varenna conserve dans ses ruelles, qui croisent son promontoire, un charme ancien. A peu de kilomètres de Bellano, dans un cadre magnifique, on peut admirer le surprenant Canyon de l’Orrido. Colico est le dernier village de ce côté du lac, tout près du Pian di Spagna et entouré des imposants reliefs des Alpes. Il s’étend sur des collines magnifiques dans un territoire riche en découvertes.

Le bourg de Bellagio est la véritable “perle du lac” car il domine le lac de son promontoire situé au centre du Lario, entre les deux branches du lac. Depuis toujours, Bellagio est une station très appréciée par la noblesse et par les célébrités. Bellagio, abrite de charmantes et uniques demeures, entourées de superbes parcs et encadrées dans des paysages ravissants, sans parler de son splendide vieux centre.

Lenno, Lac de Côme

Sa Cuisine et Ses Restaurants

La grande variété du territoire a influencé la gastronomie de cette zone. La cuisine simple et naturelle est strictement liée au territoire et prend son inspiration des produits du lac et de la montagne. Parmi les spécialités du lac, on peut citer différents plats comme le poisson en escavèche, les truites fumées à l’huile, l’anguille et la soupe de poissons à la Tremezzina. Des plats plus typiques sont les “missultit”, les anchois séchés au soleil souvent servis avec de la polenta, le Lavaret du Lario, sec ou fumé, et le Pigo. A ne pas manquer, le risotto aux filets de perche. Le long du lac, on trouve des marécages qui donnent des produits et des légumes de qualité, comme les asperges de la Tremezzina. Le lac est aussi célèbre pour ses oliviers qui donnent une excellente huile d’olive.

Dans l’arrière-pays et dans les vallées, on peut goûter une cuisine plus rustique. Aujourd’hui, les typiques crotti, des caves creusées dans la roche, abritent de très bons restaurants où l’on produit du fromage naturel (Taleggio, Bitto, chèvre, ricotta et du beurre) et de la charcuterie. Les plats principaux sont avant tout, la polenta (de mais, taragna et uncia), la viande blanche, le chevreau, les champignons et, dans la partie nord du lac, le gibier. Sur le bord oriental, en direction de la Valteline, il faut goûter les pizzoccheri, un plat très renommé.

Parmi les gâteaux, il y a la cotizza, un gâteau avec du zeste de citron, la “Resta de Comm”, semblable au panettone et la Miascia, fait avec du pain sec, des oeufs, des pommes de terre, des macarons, des pignons de pin, du raisin sec, du beurre, de la farine et du chocolat fondant.

Colico

Comment y arriver

Par avion. Pour rejoindre les principales localités du lac de Côme, on peut arriver des trois aéroports de Milan (Malpensa, Linate ou Orio al Serio) et rejoindre le centre de Milan. Se diriger ensuite vers Côme ou Lecco.
De Malpensa vous pouvez rejoindre Côme et le bord occidental grâce au train “Malpensa Express” et descendre à Saronno ou bien en autobus, ligne 250.
En partant de Orio al Serio, vous pouvez aller à la Gare de Bergame, tout près d’Orio, pour arriver directement à Lecco et ensuite parcourir tout le bord oriental.

Par train. Pour rejoindre Côme et le bord occidental on peut prendre les trains de FS qui partent de la Gare Centrale et arrivent à Côme après une heure environ ou bien les trains FNM qui partent de la gare Cadorna ou de la gare de Saronno, direction Côme.
Pour rejoindre Lecco et le bord oriental: prenez les trains FS qui circulent sur les trajets Milano-Lecco-Sondrio-Tirano, Brescia-Sondrio-Lecco, Sesto San Giovanni-Monza-Lecco, Côme-Molteno-Lecco.

En voiture. Côme est situé à environ 50 km de Milan, l’autoroute A9 Côme-Chiasso est la route la plus rapide. En empruntant la route nationale Regina SS340 de Côme, on parcourt tout le bord occidental du lac.
Pour rejoindre Lecco et les localités du bord oriental, il y a presque 60km à partir de Milan, mais on peut les parcourir sur des routes à grande vitesse. Si vous prenez la route à grande vitesse “Nuova Valassina” (SS36), s’engageant près de Monza et continuant tout droit le long de Viale Zara-Viale Fulvio Testi, il vous faudra environ une heure pour rejoindre Lecco. La route SS36 arrive jusqu’à Sondrio et a plusieurs sorties pour les villages du bord oriental.